Le message

paysane
Les paysans et les pêcheurs sont les seuls garants de notre énergie vitale. Chaque fois que nous achetons un produit nous votons pour notre avenir. Soutenons-nous les producteurs de notre région ou enrichissons-nous des compagnies internationales qui paupérisent des populations entières sur tous les continents, intoxiquent les populations, empoisonnent les océans, les terres et polluent l’air ? Nous sommes coresponsables.

constats

  • Il est urgent de se nourrir plus sainement sur la base de produits du terroir.
  • La problématique de l’environnement est étroitement liée à celle des droits humains.
  • Lorsque notre alimentation est contrôlée par des acteurs économiques et politiques internationaux les conséquences sont : spoliation de terres, pollution due à une agriculture intensive, effets négatifs sur la vente de produits locaux.

—–

le processus de mise en œuvre THE MEAL

En septembre 1999, année de la constitution de l’association Un repas pour notre Avenir, nous avons réalisé à Genève une manifestation mettant en évidence notre désir de soutenir des projets pédagogiques sur la base d’un réseau international de compétences.

Cet événement qui avait attiré plusieurs milliers de personnes s’était déroulé avec succès sur le pourtour de la rade de Genève : une tablée de 1400 m de long regroupant différents partenaires et amis au service d’un monde meilleur…

L’année suivante, à « Palexpo » (le principal centre d’exposition de Genève) nous avions développé l’aspect simultané de l’événement avec : Douala, Calcutta, Bucarest, Berne…

 

tablee_ge2

 

inde_paysans

Notre coup de pouce ayant porté ses fruits nous n’avions pas reconduit ce programme. Néanmoins dès 2006, plusieurs partenaires nous avaient suggéré de réactualiser cette manifestation. Sur le principe nous étions d’accord à condition d’y mettre du sens. Cela n’allait pas tarder, nous avons rencontré à plusieurs reprises des personnalités responsables de projets motivants portés par exemple par Almir Surui chef indien d’Amazonie ou bien encore Rajagopal organisateur en Inde de grandes marches de soutien de paysans sans terres.

  • En 2012, l’action internationale prend la dénomination “THE MEAL”, 31 lieux ont partagé cet événement, collecte 18 900 € dont 55 % en faveur du projet globalement soutenu: l’encadrement de la grande marche indienne, Ektaparishad.
  • En 2013, 49 lieux inscrits sur quatre continents, collecte 28 000 € dont 30 % pour le projet global présenté par la Fondation Sentinelles.
  • En 2014, 58 lieux sur quatre continents, collecte 32 000 € 27 % pour le projet globalement soutenu: Walipinas en Bolivie et au Népal – Association Voix Libres
  • En 2015, en collaboration avec le mouvement Alternatiba, 53 lieux sur quatre continents 29 000 € dont 17 000 € pour la fondation d’une coopérative agricole de femmes au Bénin. Ce projet a été présenté par Pont Universel.
  • En 2016 nous participons au plan éducatif de sauvetage du lac Inle au Myanmar (Birmanie)